Even and Odd – Custom Stratocaster Câblage Red Special

Share it with your friends Like

Thanks! Share it with your friends!

Close

J’ai nommé cette chanson Even And Odd (pairs et impairs) en raison de l’utilisation de polyrythmie. Il s’agit d’une superposition de deux métriques différents. Une partie du groupe joue en 4/4 tandis que l’autre partie joue en 5/8.

Ca fait un peu intellectuel, mais ce n’est pas aussi compliqué que ça en a l’air. J’ai toujours aimé les rythmes polyrythmiques. Quand j’étais jeune, je jouais beaucoup de mesures impaires sans savoir ce que c’était. J’avais beaucoup de difficulté à essayer de l’écrire parce que je ne connaissais même pas l’existence de mesures impaires comme 5/4, 11/8, etc. Je ne connaissais même pas le 3/4 alors j’écrivais tout en 4 / 4. Je savais que c’était faux, mais je ne savais pas comment l’écrire autrement.

Je parle de ca uniquement pour expliquer mon utilisation naturelle des rythmes étranges.

Dans cette chanson, J’ai utilisé trois guitares différentes pour l’enregistrer. La partie principale est effectuée sur ma dernière création. J’ai monté une Stratocaster en utilisant des micros Burns et je les ai câblé presque comme une Red Special de Brian May.

La seule différence que J’ai avec le câblage traditionnel de la Red Special est que le micro du milieu est demis hors phase au lieu de hors phase. Les deux autres micros (manche et chevalet) possèdent le réglage normal en hors phase. J’ai aussi ajouté un potentiomètre Midrange Shaper pour affiner mon EQ.

La deuxième partie de guitare est effectuée sur ma SSH Stratocaster que j’ai construite en utilisant des micros Wilkinson. J’utilise aussi un câblage électronique différent sur celle-ci. J’ai utilisé le 9-way system selector en plus d’avoir le micro du milieu en demis hors-phase et la possibilité de mettre le micro du pont pour travailler en série, splitté ou parallèle.

La dernière guitare utilisée est ma Modern Player Stratocaster équipée d’un pickgard en alliage d’aluminium HSH. Chaque humbucker est modifiable en série, splitté et parallèle.

Le son étrange de synthétiseur qui arrive à divers endroits dans la chanson et dans le solo du milieu est effectuée avec une pédale de Noise Box de SubDecay.

J’ai bien aimé faire la vidéo en utilisant des images libres de droits d’auteur de archive.org. Je trouve assez cool de juxtaposer des images catastrophiques avec ce couple s’embrassant d’une façon amusante. J’ai eu l’idée tout en faisant la vidéo de dépeindre ce couple en train de flirter au théâtre tout en regardant les nouvelles en attendant le film, comme dans les vieux jours. Apparemment, ils ne se soucient pas beaucoup sur ce qui se passe à l’écran …

This post is also available in: enAnglais

Comments

Write a comment

*